Mon bilan films de 2013

Le début d’année rime parfois avec bilan. Pour moi, c’est le moment de jeter un coup d’œil à ma liste de films visionnés l’année passée. Voici donc un article récap’ pour mon bilan films de 2013 (comme je l’avais fait pour mon bilan films de 2012).

Mes films de 2013

Tous les ans, je m’amuse à lister les films que je regarde : au cinéma ou chez moi, inédits ou non, en VO ou en français.
Chaque année mon petit challenge est de dépasser le nombre de films de l’année précédente. Le bilan de 2013 est plutôt bon puisqu’il compte 68 films alors que 2012 n’en comptait « que » 57 (68 en 2011, 61 en 2010 – année où j’ai commencé à noter les films visionnés).
J’adore toujours autant découvrir de nouveaux films au cinéma. J’ai eu la possibilité d’y retourner un peu plus : 13 films en 2013 contre 9 en 2012. Et j’ai apprécié regarder des films inédits chez moi, ce que je ne faisais pas autant auparavant.

Mes coups de cœur (films inédits) :

Voici donc mes films de 2013.
Quelques précisions : Titres majoritairement en anglais / En gras : vus au ciné / En italique : déjà vus / Sans mise en forme : jamais vus / ♥ j’aime ++ / Dates au format américain : mois.jour

Mes films de 2013

Quels films vous ont marqués en 2013 ?

 

— Le blog est aussi sur Facebook + Twitter + Hellocoton.

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Vous connaissez cette sensation de satisfaction lorsque l’on découvre pour la première fois une œuvre artistique (film, musique…) qui nous séduit ? Il est assez rare de l’éprouver. Aujourd’hui pourtant, je l’ai ressentie.

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie), c’est ce film qui m’a beaucoup touché et dont je vais vous parler.

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Avant d’être un film, The Perks of Being a Wallflower est un livre écrit par Stephen Chbosky. Ne l’ayant pas lu, je ne peux dire si l’adaptation lui fait honneur. Je pense cependant que c’est le cas puisque l’écrivain est ici scénariste et réalisateur.

Synopsis
Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Bande-annonce
Elle ne reflète pas l’atmosphère du film qui est bien plus profonde et plus vraie qu’une simple histoire d’adolescents. A regarder, tout de même, si vous souhaitez voir des extraits avant de voir le film.

 

Emma Watson - The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Mon avis
Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avant de voir le film car la bande-annonce n’est pour moi qu’un vague souvenir visionné au moment de la sortie ciné US en 2012.

J’ai aimé le mélange d’émotions retranscrit dans le film. La mélancolie n’empêche pas de se sentir porté par l’amitié et l’amour partagés entre les protagonistes.
Le film est délicatement ponctué de secrets révélés qui nous rendent les personnages touchants. On se porte rapidement d’affection pour eux.

Le jeu des acteurs, et surtout de Logan Lerman (qui joue Charlie), d’Emma Watson (qui joue Sam) et d’Ezra Miller (qui joue Patrick), est très juste.
En dehors d’Emma Watson, je ne me souvenais pas qu’on pouvait y voir d’autres visages connus (Nina Dobrev, Paul Rudd, Kate Walsh et Dylan McDermott). Là aussi une jolie découverte.

Vous l’avez compris donc c’est pour moi une réelle et belle surprise. Que je recommande vivement 🙂

Bande originale
Les références musicales sont nombreuses. Les émotions ressenties sont accentuées par une jolie bande son. Bande-originale à découvrir donc.

Heroes de David Bowie

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie) - bande originale/soundtrack