Divergent (Divergente), un film à ne pas manquer

Fraîchement sortie de ma séance ciné pour voir l’adaptation du livre Divergent de Veronica Roth, je ne peux m’empêcher de commencer l’écriture de cet article pour vous donner envie d’aller voir le film.

Divergent

J’ai adoré. Vraiment. Je suis d’ailleurs encore dans une bulle au moment où j’écris ces mots sur mon carnet. J’ai même un peu peur d’en sortir tellement j’ai la pêche ! 😀
Vivement que je retourne le voir ; et cette fois-ci avec mon mari, car je pense que ça lui plaira. C’est un film qui devrait d’ailleurs plaire aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Mais avant de vous en dire plus (sans vous spoiler), voici des infos sur Divergent :

Synopsis

Dans un Chicago post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions, Béatrice – jeune fille de 16 ans – doit choisir son clan entre les Sincères (les honnêtes), les Érudits (les intelligents), les Fraternels (les pacifistes), les Audacieux (les courageux) et les Altruistes (les désintéressés). Ses résultats, au test qui doit l’orienter dans son choix, s’avèrent non concluants. Fait rarissime, elle présente des aptitudes pour 3 factions. Elle est Divergente, et donc en danger de mort. Dissimulant son secret, elle intègre les Audacieux, une faction qui pourrait être dangereuse pour elle…

Bande-annonce

Mon avis

Le film était vraiment génial. Une très bonne adaptation pour un excellent livre. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu le roman de Veronica Roth pour se laisser emporter dans cette œuvre cinématographique.

Comment ne pas être séduite par Theo James qui joue Quatre (Four dans la version originale), personnage déjà attachant sans parler de la performance de son interprète ?
Et Shailene Woodley (qui joue Beatrice/Tris) belle, simple et juste dans ses expressions du visage, ses gestes… C’est vraiment une actrice que j’aime de plus en plus de par son jeu et sa simplicité et générosité en tant que personne. J’attends avec impatience la sortie de son prochain film The Fault in Our Stars (Nos étoiles contraires).

Assez régulièrement, dans la salle de ciné, j’ai pensé « Qu’est-ce que c’est bien ! ».
J’ai même envie de dire merci à Neil Burger pour son travail dans la réalisation. Ce n’est pas pour rien qu’on a toujours senti son implication dans ses interviews. Dommage qu’il ne dirige pas le second film dont la sortie est prévue en 2015 (conflit de calendrier). Mais telle que l’adaptation est lancée, je n’ai pas réellement de crainte pour la suite.

Impossible de voir le film sans penser à ce qui arrive dans la suite de la saga littéraire et notamment à la fin du dernier livre. Mais je ne vous en dirai pas plus. Je ne vous spoilerai pas, car si vous n’avez pas lu Divergent (tome 1), Insurgent (tome 2) et Allegiant (tome 3), je vous invite vivement à réparer cette erreur au plus vite.

Saga Divergent

Vous l’aurez compris, je suis sous le charme de Divergent. J’avais tellement aimé le livre (lu en moins de 2 jours). Je ne suis pas déçue par sa retranscription à l’écran.
Allez vite le voir pour vous faire votre avis.  🙂

Sortie DVD

Notez la date sur votre calendrier, le film sortira en dvd le 20 août prochain. Il est disponible en pré-commande.

Divergente en DVD

Bande originale

Divergent soundtrack / Divergente bande originale

Pendant le film, je me suis dit qu’il me fallait la bande originale. La chanson principale Beating Heart, interprétée par Ellie Goulding, en plus d’être entrainante, correspond bien au film. J’adorais déjà cette artiste à la voix singulière qui pétille. Elle apporte un plus à cette bande originale à ne pas râter.
Voici le clip du single :

Bonus

Site officiel du film
Divergent sur TwitterDivergent sur InstagramDivergent sur Facebook
L’auteure Veronica Roth sur Twitter Site officiel de Veronica Roth

De superbes visuels (officiels) du film
source

Divergent, Theo James & Shailene Woodley

Divergent, Shailene Woodley & Theo James

Divergent, Zoë Kravitz Divergent, Maggie Q
 Divergent, Miles Teller  Divergent, Jai Courtney

Divergent, Mekhi Phifer

Divergent other movie poster/autre affiche du film

Comptez-vous voir le film ? Vous l’avez déjà vu, dites-moi ce que vous en avez pensé 🙂

 

— Le blog est aussi sur Facebook + Twitter + Hellocoton.

The Fault in Our Stars (Nos étoiles contraires)

Voilà un film qui me tente énormément : The Fault in Our Stars, adapté du livre du même nom (Nos étoiles contraires en français). La bande-annonce vient juste d’être dévoilée, c’est l’occasion de (re)découvrir cette œuvre.

Edit : J’ai vu le film, et j’en parle dans cet article 🙂

The Fault in Our Stars movie poster / Nos étoiles contraires affiche du film

Synopsis
Hazel (jouée par Shailene Woodley), 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus (interprété par Ansel Elgort), un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. (source wikipedia)

Bande-annonce
(en VO anglais)

Le film sortira en juin aux Etats-Unis, il faudra attendre la rentrée pour découvrir l’adaptation ciné sur les écrans français : sortie prévue le 20 août 2014.

Le livre
En janvier 2013, un an après sa publication aux Etats-Unis, le livre s’est déjà vendu à plus d’1 million d’exemplaires.

Nos étoiles contraires de John Green, couverture

Je ne l’ai pas encore lu, mais je suis déjà certaine que je vais aimer et aussi pleurer.

Liens bonus
Site officiel du film
Page facebook
Compte twitter
Site de l’auteur John Green

Connaissez-vous le livre ? Le film vous tente ?

 

— Le blog est aussi sur Facebook + Twitter + Hellocoton.

Nous, frenchies, les meilleurs dans l’éducation de nos bambins ?

"Bébé made in France"/"French children don't throw food" de Pamela Druckerman

Avez-vous entendu parler du livre « Bébé made in France » (titre original : « French Children Don’t Throw Food ») de Pamela Druckerman ?

Je suis tombée sur l’info l’an dernier, mais je n’y avais pas plus prêtée attention que ça. Aujourd’hui, alors que mon fils a plus de 9 mois et que commencent les petits caprices, j’ai trouvé surprenante et rigolote l’image qu’a Pamela Druckerman (journaliste américaine installée à Paris) de notre façon – à nous français – d’éduquer nos enfants.
Sa représentation de l’éducation de nos chérubins m’a amené à voir les choses sous un nouvel œil.
Baignant dans la culture française depuis toujours, je (et je ne pense pas être la seule) ne m’étais pas rendu compte des habitudes et du modèle d’éducation que l’on donne et transmet à nos enfants. Serions-nous si bons quand il s’agit d’élever nos bébés ?
Je n’ai pour l’instant pas lu son livre, seulement quelques extraits. En voici un :

Après quelques repas au restaurant, je remarque que […] Des petits français, du même âge que Bean, restent gentiment assis sur leur chaise haute, attendent leur repas puis mangent du poisson et même des légumes. Pas de cri, ni de gémissement. Tout le monde déguste les plats qui s’enchaînent. Et les morceaux de nourriture ne s’amoncellent pas autour de leurs tables.

Pour des exemples supplémentaires, je vous conseille de lire les articles Françaises, nous sommes les meilleures ainsi que Le rêve américain ? La french education !

The Twilight Saga : nostalgie sur 4 ans de ma vie

Livres The Twilight SagaAujourd’hui, je ressens un certain nombre d’émotions que je n’arrive pas complètement à définir. Je pense être à la fois triste et nostalgique. J’en connais néanmoins la raison.

Depuis fin 2012, une partie de ma vie s’est terminée. En écrivant ces mots en français, je me rends compte que je parais déprimée, mais en les pensant en anglais, ils ne me semblent pas négatifs.

C’est en fait le dernier film que j’ai vu au cinéma (deux fois) qui m’amène à écrire ces lignes sur une partie de ma vie qui s’achève.
Le 16 décembre dernier, j’ai découvert le dernier volet de la saga Twilight : Breaking Dawn – Part 2. En sortant de la séance, beaucoup d’émotions mais je me sentais surtout heureuse et… épanouie. J’ai eu quelques minutes, seule en attendant la fin du générique, puis seule dans ma voiture, pour me remémorer ces 4 dernières années de ma vie. Je suis ensuite rentrée chez moi, et même si j’ai mis en lecture les BO des films de la saga, mon esprit est vite revenu à la réalité.

Sauf que depuis la semaine dernière, je me suis remise à lire la saga Twilight. Je ne lis pas aussi vite que la première fois, tout simplement parce qu’aujourd’hui ma vie est différente et je n’ai pas que moi à m’occuper. S’il en avait été autrement, je pense que j’aurais redévoré les livres tout aussi rapidement qu’il y a un peu plus de quatre ans.

C’est en mai 2008 qu’une amie américaine m’a parlé du livre et de l’adaptation ciné qui était en cours de tournage. Je me suis aussitôt mise à lire le premier livre et j’ai accroché tout de suite. Il n’en fallait pas plus à mon petit cœur, je pourrais dire d’adolescente même si j’avais 22 ans à l’époque, pour tomber amoureuse de la relation de Bella et Edward, des personnages, de l’univers créé par Stephenie Meyer, des acteurs et de tout ce qui tournait autour.

Au bout de 5 jours seulement, j’avais lu Twilight, New Moon et Eclipse et j’attendais évidemment avec trop d’impatience la sortie de Breaking Dawn, prévue quelques mois plus tard. Je ne suis pas une grande lectrice, j’ai pourtant dévoré ces livres à une vitesse surprenante ; et j’en redemandais encore.

Toujours très peu de jours après avoir lu les premières lignes de Twilight, j’avais déjà vu et lu les infos importantes qui circulaient sur internet (site web de Stephenie Meyer, articles et interviews des Twilight Tuesdays de Larry Carroll…).

Kristen Stewart & Robert Pattinson - Robsten - 2008 MTV Movie Awards
Kristen Stewart & Robert Pattinson aux MTV Movie Awards 2008 (tout simplement parce que j’adore cette photo)

Le livre Breaking Dawn est sorti en août aux Etats-Unis. J’ai réussi à lire la version anglaise peu de temps après sa publication. Cependant moins rapidement que les autres livres, je travaillais à ce moment là. Ce qui ne m’empêcha pas de dormir à peine 3/4 heures par nuit pour terminer au plus vite le roman.

En plus de ma vie quotidienne « réelle », j’ai vécu pendant plusieurs mois dans une bulle où je me sentais bien.
Ma vie a évolué. Et je n’ai malheureusement pas toujours eu le temps de me consacrer à l’univers Twilight. Heureusement pour moi et bon nombre d’autres fans, un blog regroupait (et c’est encore le cas aujourd’hui) tout ce qu’il y avait à savoir sur l’actualité de la saga Twilight (livres, films, musique…) : Le monde de Francesca. Merci à elle pour sa passion et le temps qu’elle y a consacré.
C’est notamment en lisant son article « 5 ans de Twilight » que j’ai eu moi aussi envie d’écrire celui-ci.

J’aurais un regret, c’est de ne pas avoir rencontré de fans comme j’ai eu l’occasion de le faire avec d’autres fandoms. J’aurais aimé partager cette expérience avec eux, encore aujourd’hui.

C’est donc avec de la tristesse et de la nostalgie que je suis dans la lecture de Twilight. J’aurais aimé que cette période ne s’arrête jamais. Mais ce n’est pas une fin en soi puisque les twihards/twilighters de ce superbe fandom sont encore là et reconnus pour ça (Favorite Movie Fan Following aux People’s Choice Awards).

Kristen Stewart & Robert Pattinson & Taylor Lautner
Lien bonus :
Super article de Josh Horowitz (Mr. Twilight for MTV News) : How ‘Twilight’ Boosted Rob And Kristen’s Careers… And Mine