Mary Poppins Returns
Films

Le Retour de Mary Poppins

Sur le blog, j’ai régulièrement partagé mes coups de cœur cinématographiques ainsi que les films qui m’ont particulièrement plu. En visionnant « Le Retour de Mary Poppins », je savais que je devais vous en parler ici. En 2014, j’ai d’ailleurs publié mon avis sur le film Saving Mr. Banks (en français « Dans l’ombre de Mary : La promesse de Walt Disney »), qui relate l’adaptation ciné des livres Mary Poppins, de l’auteure Pamela L. Travers.

Pour ma 1ère séance ciné de l’année, je suis donc allée voir « Le Retour de Mary Poppins ». Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas fait de review, j’avoue avoir un peu peur de ne pas savoir écrire. Mais c’est peut-être comme le vélo, ça ne s’oublie pas 😉

Emily Blunt Flying in Mary Poppins Returns

Synopsis

Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi parle le film :
Michael Banks, devenu adulte, vit toujours allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Jane Banks apporte son aide à la famille de Michael. Suite à une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence. (source allocine)

Bande-annonce

Ce que j’en ai pensé

Je dois avouer que j’ai eu des difficultés à rentrer dans le film au début. La 1ère chanson « Votre jour de chance » (interprétée par Lin-Manuel Miranda dans la version originale et Pascal Nowak dans la version française) ne m’a pas accrochée, alors qu’on était pourtant bien arrivé Allée des cerisiers.
Lorsque Michael commence à trier les affaires dans le grenier, je n’étais pas non plus emballée. J’étais touchée par sa tristesse, mais on était loin d’être dans un film supercalifragilisticexpialidocious.

Et puis Mary Poppins est apparue à l’écran. Comme si sa simple présence avait donné vie au film. Grâce au costume ? A son parapluie, peut-être ? Ou est-ce l’allure insufflée par Emily Blunt (vous savez, cette manière qu’a Mary Poppins de se tenir droite, la tête haute, son air sûre d’elle que l’on aperçoit dans son regard et dans son attitude aussi quelque fois) ? Une chose est certaine, on en oublie qu’une autre actrice que Julie Andrews joue ce personnage tant aimé de Mary Poppins. C’est bon de la retrouver !

Evidemment, les similitudes entre le film de 1964 et celui de 2018 sont nombreuses (trop peut-être ?). Mais ne cherche-t-on pas une certaine nostalgie en regardant Le Retour de Mary Poppins ? L’analogie entre falotiers (allumeurs de réverbères) et ramoneurs n’est certes pas originale. Mais le personnage de Jack (falotier et ami de Mary Poppins) a le mérite d’apporter du dynamisme dans les chants et les chorégraphies. Je dois avouer que j’ai particulièrement aimé la scène
« Luminomagifantastique« .

Mary Poppins Returns - Trip a Little Light Fantastic / Le retour de Mary Poppins - Luminomagifantastique

Les chansons, la musique, les couleurs joyeuses m’ont fait penser à Disneyland Paris et à la magie présente au Disneyland Park. Je me suis laissée imaginer que je pourrais un jour croiser Mary Poppins dans Main Street USA. Qui sait ?

Pour mon premier ciné de l’année, je n’ai pas été déçue. Ce film est finalement comme un bonbon qu’on laisse fondre afin d’en apprécier toutes les saveurs.

Vous avez vu Le Retour de Mary Poppins, qu’en avez-vous pensé ? Si vous ne l’avez pas encore vu, vous y allez quand ?

2 commentaires

  • céline

    Coucou sympa ta review j’aime bien ton style d’écriture je repasserai par ici
    Concernant le film pour ma part, j’ai bien été déçue je n’ai pas retrouver le plaisir et la magie du premier film les chansons ne marquent pas et les personnages ne m’ont pas convaincue.
    C’est vraiment dommage d’avoir fait une suite.

    • Sophie

      Bonjour, merci pour ton commentaire.
      Je comprends que tu n’aies pas aimé le film. Il n’arrive certainement pas à la cheville du film des années 60, c’est sûr. Mais je pense qu’après un futur visionnage, je ressentirais encore cette gaieté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *