The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Vous connaissez cette sensation de satisfaction lorsque l’on découvre pour la première fois une œuvre artistique (film, musique…) qui nous séduit ? Il est assez rare de l’éprouver. Aujourd’hui pourtant, je l’ai ressentie.

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie), c’est ce film qui m’a beaucoup touché et dont je vais vous parler.

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Avant d’être un film, The Perks of Being a Wallflower est un livre écrit par Stephen Chbosky. Ne l’ayant pas lu, je ne peux dire si l’adaptation lui fait honneur. Je pense cependant que c’est le cas puisque l’écrivain est ici scénariste et réalisateur.

Synopsis
Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Bande-annonce
Elle ne reflète pas l’atmosphère du film qui est bien plus profonde et plus vraie qu’une simple histoire d’adolescents. A regarder, tout de même, si vous souhaitez voir des extraits avant de voir le film.

 

Emma Watson - The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie)

Mon avis
Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avant de voir le film car la bande-annonce n’est pour moi qu’un vague souvenir visionné au moment de la sortie ciné US en 2012.

J’ai aimé le mélange d’émotions retranscrit dans le film. La mélancolie n’empêche pas de se sentir porté par l’amitié et l’amour partagés entre les protagonistes.
Le film est délicatement ponctué de secrets révélés qui nous rendent les personnages touchants. On se porte rapidement d’affection pour eux.

Le jeu des acteurs, et surtout de Logan Lerman (qui joue Charlie), d’Emma Watson (qui joue Sam) et d’Ezra Miller (qui joue Patrick), est très juste.
En dehors d’Emma Watson, je ne me souvenais pas qu’on pouvait y voir d’autres visages connus (Nina Dobrev, Paul Rudd, Kate Walsh et Dylan McDermott). Là aussi une jolie découverte.

Vous l’avez compris donc c’est pour moi une réelle et belle surprise. Que je recommande vivement 🙂

Bande originale
Les références musicales sont nombreuses. Les émotions ressenties sont accentuées par une jolie bande son. Bande-originale à découvrir donc.

Heroes de David Bowie

The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie) - bande originale/soundtrack

Autre vision de notre réalité (revisitée) par François Dourlen

Depuis quelques semaines, les photos de François Dourlen font l’objet de nombreux articles dans diverses langues sur internet.
Je les ai découvertes il y a un moment sans songer à en faire un billet sur le blog. Erreur réparée afin de partager ses clichés avec le plus grand nombre. Et puis nous avons comme point commun d’être de Cherbourg, raison supplémentaire d’écrire cet article.

C’est sa série « Réalité revisitée » qui est la plus connue. Il en dit

J’imagine toujours des trucs débiles quand je marche dans la rue ou ailleurs. Cette série me permet de les raconter en image…

François Dourlen - Réalité revisitée
Mon petit Neypo Léon (à Cherbourg)
François Dourlen - Réalité revisitée
La p’tite Annick… (à Saint-Malô)
François Dourlen - Réalité revisitée
Get Lucky but be careful (à Paris)
François Dourlen - Réalité revisitée
Dans ton anneau (à Gatteville-le-Phare)
François Dourlen - Réalité revisitée
Super Mariole (à Cherbourg)
François Dourlen - Réalité revisitée
Réponse aux voisins. Peut-être que cette photo va assez tourner pour qu’ils tombent dessus et enlèvent leur drapeau. (rue Platon à Paris)
François Dourlen - Réalité revisitée
Jean (de la Fontaine) 2:1-11 (à Thonon-les-Bains)
François Dourlen - Réalité revisitée
K-Skate (à Paris)

Quelques photos de sa série « Réalité diminuée ».

François Dourlen - Réalité diminuée
Pont tournant (à Cherbourg)
François Dourlen - Réalité diminuée
Jour de marché (Théâtre à l’italienne, à Cherbourg)
François Dourlen - Réalité diminuée
Gare maritime transatlantique (à Cherbourg)

Pour découvrir d’autres photos, vous avez le choix entre sa page facebook, son site internet, son compte twitter et son compte instagram #francoisdourlen.

Une contre-histoire de l’Internet – un docu à voir absolument

Il y a quelques jours la chaîne Arte diffusait le documentaire « Une contre-histoire de l’Internet » .
Réalisé par Julien Goetz et Jean-Marc Manach, ce film retrace l’histoire de l’internet, des personnes qui ont fait ce qu’il est aujourd’hui et qui envisagent ce qu’il sera demain.
Les notions de liberté, d’échange, de partage, de législation… y sont abordées par les nombreux intervenants de divers bords (Rickard Falkvinge – fondateur du parti pirate suédois, Richard Stallman – créateur du logiciel libre, Bernard Benhamou – délégué aux usages de l’Internet auprès du ministère de la Recherche, etc.) qui témoignent avec passion.

Une contre-histoire de l'internet - documentaire Arte - réalisé par Julien Goetz et Jean-Marc Manach

Si vous n’avez pas eu l’occasion de le voir, je vous invite vivement à le découvrir ici. Il est un peu long (près d’1h30) mais il vaut la peine de prendre le temps.
MAJ : pour maintenant voir la vidéo, cliquez ici.

 

J’ai moi même découvert ce docu sur le blog du modérateur.

Une leçon de vie par Zach Sobiech

Zach Sobiech, 18 ans, en phase terminale d’un ostéosarcome (forme rare de cancer des os), s’est tourné vers la musique pour laisser un message à ses proches.

Zach Sobiech - Clouds

Son histoire et sa chanson Clouds ne vous laisseront pas indifférent. Préparez vos mouchoirs. Documentaire (en anglais, sous-titres français) sur Zach et sa façon de vivre/voir la vie :

Achetez Clouds sur iTunes (argent en faveur de Zach Sobiech Osteosarcoma Fund) ou faites un don via le site childrenscancer.org.

Paroles :
Well I fell down, down, down
Into this dark and lonely hole
There was no one there to care about me anymore
And I needed a way to climb and grab a hold of the edge
You were sitting there holding a rope

And we’ll go up, up, up
But I’ll fly a little higher
We’ll go up in the clouds because the view is a little nicer
Up here my dear
It won’t be long now, it won’t be long now

When I get back on land
Well I’ll never get my chance
Be ready to live and it’ll be ripped right out of my hands
Maybe someday we’ll take a little ride
We’ll go up, up, up and everything will be just fine

And we’ll go up, up, up
But I’ll fly a little higher
We’ll go up in the clouds because the view is a little nicer
Up here my dear

It won’t be long now, it won’t be long now
If only I had a little bit more time
If only I had a little bit more time with you

We could go up, up, up
And take that little ride
And sit there holding hands
And everything would be just right
And maybe someday I’ll see you again
We’ll float up in the clouds and we’ll never see the end

And we’ll go up, up, up
But I’ll fly a little higher
We’ll go up in the clouds because the view is a little nicer
Up here my dear
It won’t be long now, it won’t be long now

Des célébrités chantent en play-back la chanson de Zach :

D’autres vidéos très touchantes sur la chaîne youtube SoulPancake > My Last Days, notamment celle de Shane Burcaw, atteint d’amyotrophie spinale (faites un don pour que Shane réalise son rêve) :

Comme le disent Zach Sobiech et Shane Burcaw :

Embrace everyday with hope and joy. / Accueil chaque jour avec espoir et joie.

Life is about having a good time. / Le principe de la vie c’est d’avoir du bon temps.

MAJ : Zach Sobiech est décédé le lundi 20 mai.

Qu’est-ce qu’un geek ? La vraie définition

Devenu à la mode, le mot geek est souvent mal employé aujourd’hui. Clarifications en texte et vidéos sur la culture geek, ce qu’est réellement un geek, et les origines du mot.

Are you a geek?

Définition

Une définition un peu simpliste consisterait à dire qu’un geek est un expert ou un passionné d’un ou plusieurs domaines tels que la technologie, l’informatique, la science fiction, les jeux vidéo ou encore le cinéma et la bande dessinée…

Explications en vidéos

Je vous invite à regarder cette vidéo de 17 minutes qui approfondit la question avec des explications et intervenants intéressants.

Et pour une version plus courte (4 minutes) et plus drôle, regardez la vidéo de Cyprien.

Source blogdumoderateur.com
Source cnetfrance.fr

Et parce que ce livre est sur ma Wishlist,
Geek-Art : Une anthologie, édition de 2012

Geek-Art : une anthologie. Art, design, illustrations & sabres-laser (Mario en couverture), édition de 2012

Geek-Art : Une anthologie, édition de 2013

Geek-Art : une anthologie. Art, design, illustrations & sabres-laser (crâne Mario en couverture), édition de 2013

Geek-Art, Une anthologie : Volume 2, édition de 2015

Geek-Art : une anthologie, volume 2. Art, design, illustrations & sabres-laser (Star Wars), édition 2015

Et vous, pensez-vous être un geek ?

 

– Le blog est aussi sur Facebook + Twitter + Hellocoton + Instagram.

Portraits de soldats avant, pendant et après la guerre

Il y a quelques mois la photographe/journaliste/réalisatrice britannique, Lalage Snow, a réalisé une série de portraits de soldats partis se battre en Afghanistan.

We Are The Not Dead rassemble des clichés simples et touchants de soldats avant leur départ au combat, pendant leur séjour en Afghanistan et après leur retour au Royaume-Uni.

Lalage Snow - We Are The Not Dead
Chris MacGregor, 24 ans (soldat de deuxième classe)
Lalage Snow - We Are The Not Dead
Becky Hitchcock, 23 ans (soldat de deuxième classe)
Lalage Snow - We Are The Not Dead
Jo Yavala, 28 ans (soldat de deuxième classe)
Lalage Snow - We Are The Not Dead
Adam Petzsch, 25 ans (sous-lieutenant)
Lalage Snow - We Are The Not Dead
Martyn Rankin, 23 ans (soldat de première classe)

Retrouvez tous les clichés, accompagnés des commentaires des soldats, sur le site web de Lalage Snow.

Plus de portraits et l’interview (en anglais) de Lalage Snow ici et .

Je vous demande de vous arrêter – TFSA

Le TFSA (Top Five SériesAddict) de la semaine est consacré aux séries qui devraient songer à s’arrêter… car à un moment donné faut pas pousser.

TFSA - Top Five SériesAddict, séries à annuler (Pretty Little Liars, Beauty and the Beast, Glee, Bones, Grey's Anatomy, How I met your mother)

Ca tombe bien, j’avais écrit un article à ce sujet (sur HIMYM et GA) sur mon blog séries TV (brièvement en ligne puis supprimé). Un peu de dépoussiérage et une mise à jour plus tard, voici mon top.

the How I met your mother cast sing the theme

6. How I met your mother
Depuis l’ancien article, on sait que la prochaine saison 9 sera la dernière. Alors que d’habitude, ça me fend le cœur d’apprendre la fin d’une série que je suis, là je suis plutôt contente et soulagée.
Avant, il y avait des potes, des blagues et New York. Il ne reste presque plus que les potes. Je suis moins emballée par les histoires, je trouve les blagues moins drôles et si la série se déroulait à Pétaouchnok, ça serait égal. Aujourd’hui, même le « legen [wait for it] dary » n’est plus drôle.
On va prochainement enfin découvrir l’identité de la mère (ou est-ce déjà fait depuis que j’ai vu le s08e21 ?!), mais je sais déjà que je vais être déçue. Pourquoi, alors que j’attends ça depuis le début ? Et bien parce que j’aurais aimé apprendre à la connaître au fil de plusieurs saisons. Et puis pourquoi ne pas être resté sur l’idée de Robin ? Je shipperai éternellement Ted & Robin, c’est comme ça.

How I met your mother - Ted & Robin

Les histoires de cœur de Barney m’ont gonflées : célibataire (bien, super même), en couple (non), célibataire (super, alors gardez-le célibataire, y’a pas de mal à ne jamais finir en couple), avec Robin (wtf). Il était pourtant, à mon sens, l’un des personnages les plus géniaux de séries.
Lily & Marshall ont eu un bébé, ça aurait pu donner lieu à des instants drôles, et bien pas tellement.
Je me suis accrochée. J’aime ces personnages et je n’ai pas envie de les quitter. Je veux savoir ce qu’ils vont devenir. J’attends donc que cette dernière saison soit bonne, pourquoi pas la meilleure de toutes, pour finir en beauté.

Grey's Anatomy cast season/saison 7 (Sarah Drew, Justin Chambers, Chandra Wilson, Sara Ramirez, Jessica Capshaw, Kim Raver, Kevin McKidd, Sandra Oh, Ellen Pompeo, Patrick Dempsey, Eric Dane, Chyler Leigh, Jesse Williams)

5. Grey’s Anatomy
Cette série n’a jamais fait parti de mes favorites. J’aime tout de même la retrouver chaque semaine. Maintenant un peu moins.
Il faut toujours qu’il s’y passe quelque chose de dramatique, le plus souvent un terrible accident. Ok, c’est un drama mais il ne faut pas exagérer.
Ce qui me plaisait et me manque aujourd’hui c’est une partie des anciens personnages : Izzie et George entre autres.
Malgré tout, j’aime assez la saison 9 actuelle.

Bones cast saison/season 7 (Michaela Conlin, T.J. Thyne, Emily Deschanel, David Boreanaz, Tamara Taylor, John Francis Daley)

4. Bones
Je vous invite à lire mon dernier (et premier) TFSA, pour découvrir ce que je pense de Bones. Pour résumer, je me suis lassée et j’ai été très déçue par la gestion de la relation Bones/Booth. Alors je suis partie courant saison 7. Il est donc naturel que j’ajoute cette série dans ce classement.

Glee cast saison/season 3 (Lea Michele, Cory Monteith, Naya Rivera, Chris Colfer, Dianna Agron, Mark Salling, Harry Shum, Jr., Kevin McHale, Jenna Ushkowitz)

3. Glee
Je l’aimais bien, rien qu’à voir mon classement d’artistes sur last.fm. 😉
Le départ de protagonistes du lycée (bien que pas trop mal réussi) ne m’a pas emballé. Les histoires des nouveaux personnages ressemblaient un peu trop à celles des précédents (Rachel/Finn/Puck vs. Marley/Ryder/Jake…). Les choses ont peut-être changé pour le mieux, mais je ne suis pas allée plus loin que le début de la saison 4 pour le découvrir.

Beauty and the Beast

2. Beauty and the Beast
La série a été un coup de cœur lorsque je l’ai commencée, j’y ai même consacré une partie d’article. La qualité est moyenne, mais c’est mignon à regarder, jusqu’à un certain point.
La saison 1 va bientôt se conclure (la série est renouvelée pour une saison 2) et je ne vois pas comment les scénaristes arrivent encore à pondre des histoires. Même la nouvelle intro est nulle (le mix entre les voix de Kristin Kreuk et Jay Ryan est mal fait).
A voir ce qui me décidera à arrêter la série car ma faiblesse c’est de m’attacher aux personnages, même médiocres.

Pretty Little Liars cast

1. Pretty Little Liars
Bien qu’ayant stoppé la série au milieu de la saison 2, je sais qu’on ne connait toujours pas l’identité de A. Je crois que ça suffit à déterminer la médiocrité de cette série. Les scénaristes se sont basés sur une seule idée et continuent encore aujourd’hui à tourner autour de celle-ci. C’est trop peu pour développer un programme de qualité.

May the 4th be with you

Aujourd’hui, c’est la journée Star Wars.
May the 4th be with you se prononce comme May the force (Que la Force soit avec vous). Assez logique donc de proclamer (officieusement) le 4 mai comme la journée de la saga culte.

C’est l’occasion de (re)découvrir ce qui est créé autour de la franchise.
Petite sélection :

May the 4th be with you (R2D2) Star Wars montgolfière/hot-air balloon

Star Wars alphabet

Star Wars poster (c3po) identities portraits

Star Wars poster (c3po) identities portraits

Stormtroopers 365 Stormtroopers 365

Star Wars Padme - Darth Vader/Dark Vador

Dark Vador enregistre pour le GPS TomTom

Dark Vador mini dans une pub Volkswagen

Star Wars, Darth Vader/Dark Vador à Disneyland

Plus de découvertes ici et .

Où skier sans se ruiner ?

Alors que les vacances d’été approchent, on ne pense plus réellement aux vacances d’hiver.
Pourtant le travail de l’agence londonienne The Design Surgery m’a donné envie de partager cette infographie (réalisée pour TripAdvisor) qui nous dévoile où partir pour un séjour au ski peu cher.

Ski winter/hiver 2012-2013 TripAdvisor

Il semblerait que notre pays soit parmi les plus chers.
Alors la Bulgarie ou la Sicile, ça vous tenterait pour skier ?